Digital Netcom déploie les premiers datacenters distribués quantiques

Posted by brain in Cloud on 1 avril 2016 with No Comments

Nos équipes sont fières d’annoncer le déploiement du premier datacenter quantique distribué.
 
Après plus de 3 ans de recherches, les équipes de nos laboratoires ont pu décoder les mystères de l’intrication quantique. Rappelons que d’après les principales théories de la physique quantique, 2 objets intriqués, même s’ils sont séparés par une grande distance, sont considérés comme un seul système global. Or nos équipes ont réussi à expliquer puis à exploiter ce phénomène :
 
Il existe au niveau quantique une dimension tellement repliée sur elle même qu’elle reste imperceptible à notre échelle, mais pas à l’échelle des particules élémentaires. Pour simplifier, imaginons une feuille de papier (c’est à dire un univers à 2 dimensions). Sur cette feuille, vous pouvez dessiner 2 points qui peuvent être physiquement très éloignés l’un de l’autre (en fonction de la taille de la feuille). Pourtant, il suffit de rajouter une dimension, en pliant la feuille, ou de manière à en faire un cylindre aplati pour faire retrouver ces 2 points en contact l’un avec l’autre ou à très courte distance l’un de l’autre.
 
C’est exactement la même chose qui se passe à l’échelle quantique : Les 2 particules intriquées ne « communiquent » nullement par magie : elles sont en contact au travers d’une dimension microscopique. Il restait à savoir comment contrôler cette dimension de manière à pouvoir l’utiliser de manière à mettre au point un réseau sans aucune latence.
 
quantic datacenter
 
Depuis maintenant plus de 6 mois, nous déployons des micro-datacenter de 2m3 partout dans le monde : chaque microdatacenter est de niveau TIER4 et intègre : une double alimentation électrique, un système refroidissement passif effectué via la coque extérieure du Datacenter qui est elle même constituée d’un matériau quasi indestructible, ainsi qu’une interconnexion quantique à la fois interne et avec les autres micro-datacenter déployés dans le monde.
 
Concernant le stockage, nous avons résolu le problème de la plupart des solutions en virtualisant totalement les contrôleurs de stockage : grâce à notre système de communication quantique breveté, l’ensemble des stockages situés dans l’ensemble des microdatacenters déployés peuvent fonctionner comme un stockage distribué et répliqué global, sans aucune latence, et extensible à volonté. Dans les modèles actuels, ce sont les derniers SSD Samsung de 15 To qui ont été utilisés, ce qui permet de stocker dans nos baies de disques 2U à communication quantique 96 SSD 2 pouces et demi, soit 1440 To pour 2U. C’est sur cette solution que repose désormais nos solutions de cloud public et de cloud privé.
 
L’ensemble des bus de communication entre la mémoire, le processeur et les autres composants ont également été remplacés par une interface virtuelle quantique, ce qui permet d’éviter tout type de goulot d’étranglement. Seul problème pour l’instant : le protocole de routage quantique permettant de relier les différents composants et microdatacenters entre eux ne fonctionne qu’avec IPv6.
 
Actuellement les modèles déployés sont équipés de 28.800 to de stockage SSD, et de 960 processeurs Intel de dernière génération pour 240 To de RAM et devraient être prochainement disponibles à la vente au tarif de 6,9 millions d’euro par unité.
 
NB : ceci est un poisson.
Étiquettes : , , , , , , , , ,

LoadingRetrieving latest tweet...

Back to Top

Follow us on Twitter to receive updates regarding network issues, discounts and more.
2017 © Digital Netcom. Powered by Wordpress. Theme by Serifly.

%d blogueurs aiment cette page :